Les 5 blessures émotionelles de l’enfance : L’Abandon

Les 5 blessures émotionnelles de l’enfance :

Abandon

2 – L’ABANDON :

 

Abandonner, c’est quitter l’autre, le laisser, ou le délaisser, ne pas vouloir s’en occuper.

les 5 blessures qui empêchent d'être soi même - lise-bourbeau

Son masque : LE DÉPENDANT

***

  • Cette blessure se développe entre 0 et 3 ans, et elle est souvent liée à une blessure de « privation », affective, émotionnelle, morale, voir même un réel abandon.

 

  • Ce dépendant pense qu’il ne sait rien faire tout seul, c’est pour cela, qu’il recherche à tout prix de l’attention et le soutien de la part des autres. Il se plaint souvent et peut même tomber souvent malade, pour attirer l’attention des autres.

 

  • Cette personne se retrouve souvent dans 2 rôles : celui de la victime et supporte mal l’absence de l’autre, et celui du sauveur, en s’imposant des responsabilités qui ne lui incombent pas ; c’est tout simplement un moyen  de sentir important et considéré.

 

  • Voici quelques exemples : allaitement difficile, ou restrictions de nourriture, abandon réel ( enfant adopté,,,), départ d’un des parents, séparation des parents, naissance d’un petit frère ou petite sœur (l’enfant se sent délaissé), l’enfant s’est perdu à un moment donné (par ex en supermarché)

***

Caractéristiques physiques :

  • Un corps long et mince
  • Un corps qui manque de tonus, un affaissement musculaire,
  • Dos courbé, jambes faibles et bras pendant le long du corps
  • Un corps manquant d’énergie de façon générale

***

Caractéristiques émotionnelles :

  • Il se sent coupable de l’abandon, et a toujours besoin d’être rassuré.
  • Il a peur qu’on l’abandonne de nouveau : soit il va s’accrocher à tout prix, au risque d’agacer la personne, soit il partira avant qu’on ne le quitte
  • Il  se plaint souvent, et attend énormément des autres (je n’ai pas de chance, dès que j’aime quelqu’un, il m’abandonne »)
  • Il n’est jamais satisfait, jamais rassasié = il se « goinfre » pour combler ce vide intérieur
  • Il a un grand manque de confiance en lui

***

Sa peur :

  • La plus grande peur du « dépendant » est la solitude car cela réveille à chaque fois sa blessure d’abandon, vécue dans son enfance, Il va ainsi veiller à combler ce manque en réclamant une attention constante de la part de ses proches, Et à l’inverse, celui qui a souffert, va abandonner spontanément ses proches ou ses projets, de peur d’être abandonné en premier.

*****

Conseils :

  • La personne souffrant de cette blessure peut commencer par apprendre à donner sans attendre de retour, à demander et à recevoir simplement.

 

  • Au lieu de porter son attention sur le manque, il vaut mieux s’appuyer sur ce qu’elle possède déjà.

 

  • Elle peut aussi découvrir tout ce qu’elle peut faire toute seule, entreprendre des projets sans l’appui des autres et vraiment l’apprécier!

 

Quelques mantras à méditer pour guérir :

“je suis satisfait, j’ai tout ce qu’il faut pour être heureux”

 

 

*****

Sources :

Les 5 personnes qui empêchent d’être soi-même, de Lise Bourbeau

Les 5 blessures de l’âme, de Mary Laure Teyssedre

Et pour aller plus loin :   La guérison des 5 blessures, de Lise Bourbeau

Formation WeelearnLes blessures de l’âme, l’alimentation et les problèmes physiques, de Lise Bourbeau

*****